Coronavirus, bilan en hausse: 463 cas confirmés en 24h

0
411 nouveaux cas de coronavirus en Algérie
Droits Réservés
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

Avec 463 nouveaux cas confirmés en 24h, l’Algérie enregistre un nouveau pic du nombre de personnes contaminées. Outre les 463 nouveaux cas confirmés, on compte 392 guérisons et 7 décès pour ces dernières 24 heures, a indiqué lundi à Alger, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus, Dr Djamel Fourar.

Le total des cas confirmés s’élève ainsi à 16404, soit 37 cas pour 100.000 habitants, celui des décès à 959, alors que le nombre des patients guéris est passé à 11884, a précisé Dr Fourar, lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de la Covid-19. Il a, à ce propos, fait remarquer que les personnes âgées de 60 ans et plus représentent 73 % du total des décès. En outre, 35 wilayas ont enregistré des taux inférieurs au taux national, alors que 12 autres n’ont recensé aucun nouveau cas positif au coronavirus durant les dernières 24 heures.

Selon la même source, 16 wilayas ont enregistré entre 1 et 5 cas, tandis que 20 autres ont notifié plus de 6 cas chacune. Par ailleurs, 51 patients sont actuellement en soins intensifs, a également fait savoir Dr Fourar. Enfin, le même responsable a souligné que « la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et observation des règles d’hygiène et de distanciation physique », rappelant « l’obligation du respect du confinement et du port des masques ». Il a aussi appelé à veiller à la santé des personnes âgées, notamment celle souffrant de maladies chroniques.

Par ailleurs le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, avait indiqué ce 6 juillet qu’un retour au confinement sanitaire « n’est pas à l’ordre du jour », même si cette mesure n’est pas totalement exclue et ciblera à priori les localités qui verront une « propagation importante » des cas de contaminations au Coronavirus.

Tout en reconnaissant un « rebond des cas de contaminations en Algérie, à l’instar du reste du monde où la progression est beaucoup plus importante », M. Benbouzid a imputé cette situation à de « multiples raisons » dont notamment « le non-respect des mesures de précaution et de prévention », rappelant que « le nombre des affections évolue conséquemment à la multiplication du nombre de tests ». « Ce qui nous préoccupe le plus, ce sont davantage les décès et, fort heureusement, nous enregistrons moins de cas qu’au départ où nous avions recensé 30 décès. Ceci, bien qu’on en soit aujourd’hui à plus de 400 contaminations par jour au Coronavirus. Aussi, nous œuvrons pour soigner nos malades afin de leur éviter qu’ils meurent du virus », a-t-il expliqué. Interrogé, par ailleurs, sur les tests à base de scanner, le ministre de la Santé a démenti « toute interdiction » de recourir à ce moyen qu’il a qualifié de « pas entièrement fiable », appelant à privilégier plutôt les examens cliniques.

Article précédentPour l’historien Mohamed El Korso : «Les victimes des massacres du 8 mai 1945 doivent avoir le statut de Martyrs»
Article suivantLa France importe-t-elle vraiment la Covid-19 d’Algérie?

Laisser un commentaire