Coronavirus: 758.400 doses de vaccins réceptionnés par l’Algérie

0
Coronavirus: 758.400 doses de vaccins réceptionnés par l'Algérie
Coronavirus: 758.400 doses de vaccins réceptionnés par l'Algérie

L’Algérie a réceptionné, hier vendredi 21 mai 2021, à l’aéroport international Houari-Boumédiene, un lot de 758.400 doses de vaccins contre la Covid19 dans le cadre du dispositif Covax de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a annoncé le ministère de la Santé et de la réforme hospitalière. Un 2e lot de ce programme après celui réceptionné le 03 avril dernier, explique Unicef Algérie, les deux faisant partie d’une allocation de 1.881.600 doses réservées pour l’Algérie.

Le ministère a fait savoir que l’institut Pasteur a réceptionné mercredi dernier un lot de 170.000 doses de vaccin et compte recevoir 500.000 autres doses lundi prochain portant ainsi le chiffre global de doses reçues en une semaine à 1.428.400 doses.

Selon le ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, la réception d’un lot « important » de ce vaccin est attendue pour juin prochain ce qui permettra de couvrir une forte demande des citoyens.

La campagne de vaccination tributaire de la réception des vaccins

Le ministère de la Santé a lancé une campagne de vaccination fin janvier après avoir reçu un premier lot de 50.000 doses du vaccin Sputnik V. Un autre lot de 50.000 doses du vaccin AstraZeneca a été réceptionné avant de recevoir un don de 200.000 doses du vaccin Sinopharm. Une seconde réception du vaccin Spoutnik V, annoncée pour le 11 mars, a eu lieu selon le ministre de a Santé. Il s’agit de 30.000 doses.

Le 02 mai dernier, l’Institut Pasteur a annoncé la réception d’un autre lot, dévoilant des images sans donner plus de détails. Le quotidien El Watan croit savoir qu’il s’agit de 300.000 nouvelles doses reçues, dont 100.000 du vaccin chinois CoronaVac et des doses du vaccin Spoutnik V.

Pour rappel, Abderrahmane Benbouzid a annoncé en mars dernier que l’Algérie devait encore réceptionné 920,000 doses de Spoutnik V avant la fin avril.

A cette période, il a affirmé que « l’évolution de la campagne dépend de l’acquisition des vaccins anti-coronavirus. « Le taux de vaccination est lié aux quantités de vaccins que nous avons réceptionnées. Il y a a un grand problème dans le monde entier, même certains pays producteurs. Nous avons signé des contrats et nous avons même payé une partie du prix du vaccin dans certaines situations. Mais nous ne l’avons pas encore reçu », a regretté Benbouzid.

Tout comme l’évolution de la campagne de vaccination, dont les chiffres sont rarement dévoilés, la réception de doses de vaccin fait à son tour l’objet d’une diffusion d’information au compte-goutte.

Article précédentA Constantine, la musique malouf se transmet toujours de bouche à oreille
Article suivantDar Abdeltif, un joyau patrimonial revalorisé par le beau livre des Editions al Bayazin

Laisser un commentaire