Coronavirus: 167 nouveaux cas de coronavirus en Algérie

1
Coronavirus: 167 nouveaux cas de coronavirus en Algérie
Coronavirus: 167 nouveaux cas de coronavirus en Algérie

Le bilan des contaminations enregistre une légère baisse. 167 nouveaux cas de coronavirus, 03 décès et 119 guérisons ont été enregistrés ces dernières 24 heures en Algérie, indique ce jeudi 15 avril le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué.

Le total des cas confirmés depuis le début de la pandémie du Coronavirus s’élève ainsi à 119.142, dont 3.144 décès et 83.096 guérisons, précise le communiqué.

Hier, 176 nouveaux cas de coronavirus, 04 décès et 116 guérisons ont été enregistrés.

Les nouveaux cas de coronavirus en hausse depuis plusieurs jours

Le bilan des contaminations au coronavirus évolue en dents de scie autour de la barre symbolique des 100 cas. Pou

r la première fois depuis mai 2020, le nombre des nouveaux malades est passé, le 20 mars 2021 au dessous de cette barre.

Le gouvernement a annoncé le 15 avril 2021 la reconduction du couvre-feu de 23H à 04H dans les 09 wilayas concernées à partir du vendredi 16 avril et jusqu’au 01mai 2021, a annoncé le Premier ministère dans un communiqué.

20 nouveaux cas de contamination par le variant britannique du coronavirus et 31 autres cas par le variant nigérian ont été confirmés, a annoncé mercredi 14 avril 2021 l’Institut Pasteur d’Algérie dans un communiqué de presse. Le nombre total des personnes ayant été contaminées par les variants britannique et nigérian en Algérie s’élèvent, respectivement, à 78 et 129 cas.

Pour le Pr Belhocine, président de la cellule opérationnelle chargée d’investigation et de suivi des enquêtes épidémiologiques, a déclaré à la radio nationale que les chiffres annoncés étaient loin de refléter la réalité du terrain en l’absence d’une réelle opération de séquençage des résultats PCR des nouveaux contaminés.

Dans une déclaration au journal El Watan, Kamel Djenouhat, chef de service du laboratoire central à l’EPH de Rouiba et président de la Société algérienne d’immunologie, a affirmé qu’une étude de son département a révélé que 47 à 50% de la population auraient été contaminés. Une affirmation que d’autres spécialistes ne partagent pas, à l’image du Pr. Kamel Senhadji.

En attendant l’accélération de la campagne de vaccination

Seul 0,17% de la population algérienne a été vaccinée depuis le début da la campagne de vaccination fin janvier dernier. Cette déclaration du Pr Mohamed Yousfi, Chef de service d’hématologie et infectieux à l’hôpital de Blida est la première relative au niveau de la vaccination qui n’a jamais été donnée ni par la commission de suivi de la pandémie ni par le porte-parole du gouvernement.

Le ministère de la Santé n’a toujours pas donné de chiffres officiels sur le nombre de personnes vaccinées depuis le début de la campagne, le 30 janvier 2021 dans la wilaya de Blida. Il a, uniquement, fait savoir que « toutes les doses des vaccins importées, à ce jour, ont été administrées, à l’exception de quantités du vaccin chinois ».

L’Algérie a réceptionné le 03 avril 2021 un lot de 364.800 doses du vaccin AstraZeneca, dans le cadre du mécanisme COVAX de l’OMS. Un arrivage qui devrait, selon les autorités sanitairs, relancer la campagne de vaccination.

D’autres doses de vaccins toujours attendues

Une réception qui s’ajoute aux 200.000 doses du vaccin chinois, dont il ne restait que « quelques milliers ». Ce lot s’ajoutera aux 700.000 à 800.000 autres doses du vaccin contre la Covid-19 que l’Algérie reçoit dans le cadre du groupe COVAX.

M. Benbouzid a ainsi appelé les citoyens à se faire vacciner, considérant qu’il s’agissait de « la seule solution pour un retour à la vie normale ».

Par ailleurs, 700.000 doses de vaccin russe anti-Covid 19,  Sputnik V, devaient être réceptionnées en mars, avait indiqué le directeur général l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), le Docteur Fawzi Derrar. C’était finalement 30.000 doses, a fait savoir M. Benbouzid.

Concernant la polémique sur le vaccins AstraZeneca, les responsables du suivi de la pandémie ont rassuré sur son utilisation en Algérie. A ce jour, aucune complication n’a été constatée suite à l’injection de ce vaccin.

Au moment où l’Europe se remet à vacciner à l’AstraZeneca et menace de retenir tous les vaccins destinés à d’autres pays que la zone Euro, un lourd silence entoure la question de la vaccination en Algérie. Depuis la réception des 200 000 vaccins, don de la Chine, on ne sait plus où en est l’opération. Combien de personne ont été vacciné depuis fin janvier dernier? Qui a été vacciné? quel calendrier de vaccination a-t-on établi en dehors des doses du Covax?

Article précédentSonatrach résilie le contrat de PetroCeltic, Sunny Hill Energy promet des poursuites
Article suivantAlgérie Poste: la grève déclarée « illégale », la Direction menace les grévistes de licenciement

1 commentaire

Laisser un commentaire