La chaîne saoudienne Al Arabiya privée de son accréditation en Algérie

0
La chaîne saoudienne Al Arabiya privée de son accréditation en Algérie

Le ministère de la Communication a décidé ce 31 juillet de retirer l’accréditation octroyée à la représentation à Alger de la chaîne de télévision d’information saoudienne « Al Arabiya », indique un communiqué du Ministère diffusé par l’Agence de presse algérienne (APS).

Ce retrait est motivé par « le non respect par cette chaîne des règles de la déontologie professionnelle et son recours à la désinformation et à la manipulation », précise la même source.

Al Arabiya, faut-il le souligner, est la deuxième chaine de télévision à laquelle le département de Ammar Belhimer retire l’accréditation d’exercice en Algérie.

Al Arabiya, 2ème chaine de télévision étrangère interdite d’exercer en Algérie

Le 13 juin dernier, Ammar Belhimer avait annoncé à l’Agence officielle (APS) le retrait de l’accréditation à la chaine française France 24.

Ce dernier avait motivé ce retrait par « l’hostilité manifeste et répétée contre notre pays et ses institutions », sans donner plus de détails.

La chaine de télévision française a déjà fait l’objet d’une menace de « retrait définitif » de son accréditation en Algérie, en raison, avait affirmé le ministre, de son « parti-pris flagrant » dans la couverture des marches en Algérie.

« Le parti-pris de France 24 dans la couverture des marches du vendredi est flagrant, allant jusqu’à recourir, sans retenue aucune, à des images d’archives pour les antidater afin de porter secours à résidu antinational constitué d’organisations réactionnaires ou séparatistes, aux ramifications internationales », avait écrit le ministère de la Communication.

Article précédentSolidarité, l’initiative privée pour pallier les déficiences de l’étatisme
Article suivantCovid-19: réception d’un million de doses de vaccin et 750 unités de concentrateurs d’oxygène

Laisser un commentaire