4 ans de prison ferme requis en appel contre Drareni, Hamitouche et Belarbi
4 ans de prison ferme requis en appel contre Drareni, Hamitouche et Belarbi

Les militants politiques Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont été remis en liberté provisoire par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’Hamed, a annoncé Me. Tamert Abdelhafid. Le journaliste Khaled Drareni, placé en détention provisoire dans la même affaire, reste en prison, fait-il rajouté à 24H Algérie.

« Le dossier est toujours en cours d’instructions et la date du procès sera fixée dans les prochains jours », a-t-il fait savoir.

Samir Belarbi et Slimane Hamitouche ont été interpellés lors d’une marche le samedi 07 mars à Alger-Centre. Ils ont été placés en détention provisoire après 72H de garde à vue, le 10 mars dernier. Ils sont tous les deux accusés “d’incitation à attroupement non armé” et “atteinte à l’unité nationale” énoncés dans l’article 100 et article 79 du code pénal.

Le journaliste Khaled Drareni, interpellé alors qu’il couvrait la même marche, a été placé sous contrôle judiciaire le 10 mars. Il est de nouveau interpellé 15 jours plus tardé pour être placé en détention provisoire, après l’annulation, par la Cour d’Alger, du contrôle judiciaire.

Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’Hamed « a ainsi émis un ordre de remise en liberté provisoire pour Samir Belarbi et Slimane Hamitouche mais a décidé de maintenir en détention provisoire le journaliste Khaled Drareni », a rajouté le même avocat.

Article précédentANP: Promotion de Benali Benali et Saïd Chengriha
Article suivantL’Algérie récupère les restes de 24 combattants restitués par la France

Laisser un commentaire