Huit membres d’une association culturelle arrêtés à Bab El Oued

3
Bab El Oued: huit personnes arrêtées accusées de financement étranger pour
Bab El Oued: huit personnes arrêtées accusées de financement étranger pour "activités incitatives"
Google Actualites 24H Algerie

Huit membres d’une association culturelle basée à Bab El Oued (Alger) ont été arrêtés , accusés de financement étranger et « d’activités d’incitation ».


Huit personnes, âgées de 26 à 60 ans, activant au sein « d’une association culturelle non agréé » à Bab El Oued ont été arrêtés par la police judiciaire, a annoncé la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), dans un communiqué, rendu public ce mardi 20 avril 2021.


Selon la même source, l’association culturelle a reçu un financement « d’une représentation diplomatique d’un grand pays à Alger », lui permettant d’acquérir des équipements et des appareils technologiques modernes, « utilisés pour produire des films et des documents provocateurs ainsi que des publications et des pancartes incitatifs durant les marches populaires » du hirak.
Les services de police, autorisés par le parquet,  ont mené une enquête auprès d’un établissement bancaire, « ce qui a permis d’arriver à la source de financement étranger de cette association ».

Les membre de cette association basée à Bab El Oued « ont reconnu cet appui étranger «


« Les responsables de cette association ont reconnu cet appui étranger sous couvert d’une prétendue activité culturelle », est-il souligné dans le communiqué.


« Cette opération, encadrée par les procureurs de la Républiques près les tribunaux de Sidi M’Hamed et de Bab El Oued, a permis la saisie de 677 pancartes imprimées, 7 unités centrales d’ordinateurs, 1 caméra numérique sophistiquée, 3 scanners et 12 imprimantes », est-il encore précisés.


Le nom de l’association culturelle incriminée n’a pas été révélé.

D’après des sources informées, il s’agit de l’association Sos Culture Bab El Oued  d’Alger dont le président Nacer Meghnine a été arrêté, lors de la marche du Vendredi 16 avril 2021, à Alger.

Le même jour,  Bilal Chache, Khaled Derriche, Athmane Abdelhakim et Mourad Khodja ont été  interpellés, puis remis en liberté provisoire en attente du procès prévu le 3 mai 2021.  Nacer Meghnine a été maintenu en garde à vue, puis mis sous mandat de dépôt.

Le Rassemblement-Actions-Jeunesse (RAJ), a annoncé, dans un communiqué publié le samedi 17 avril, que les locaux de l’Association Sos Culture Bab El Oued  ont été perquisitionnés par la police (en présence de son président).  Sos Culture Bab El Oued  , qui existe depuis plus de vingt ans, assure des cours de formation dans plusieurs domaines (photographie, cinéma, langue). Ses locaux servent comme espace de répétition pour les jeunes musiciens ou comédiens.

LIRE AUSSI: Mohamed Chakour, nouveau directeur de la police judiciaire

Article précédentL’OMS défavorable à un passeport vaccinal obligatoire
Article suivantTchad: le président Idriss Déby mort « de blessures reçues au front »

3 Commentaires

Laisser un commentaire