Accès au dispositif ANSEJ: la condition d’être chômeur supprimée

0
Accès au dispositif ANSEJ: la condition d'être chômeur supprimée
Accès au dispositif ANSEJ: la condition d'être chômeur supprimée

Être chômeur n’est plus une condition pour les jeunes Algériens voulant accéder aux avantages accordés par le dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) et de la promotion de l’entreprenariat.

Le Conseil du gouvernement, réuni sous la présidence d’Abdelaziz Djerad, Premier ministre, ce mercredi 2 décembre 2020, a adopté le projet de décret exécutif modifiant et complétant le décret exécutif 03/290 du 06/09/2003 fixant les conditions et le niveau d’aide apportée aux jeunes promoteurs. Texte présenté par Nassim Diafat, ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Micro-entreprise.

« Ce projet de décret est introduit dans le cadre de la mise en œuvre des décisions du Conseil des ministres du 23 Août 2020, relatives la redynamisation du dispositif de l’ANSEJ et la promotion de l’entreprenariat », est-il précisé dans un communiqué de la Primature. Le soutien et les avantages accordés aux jeunes sont élargis, selon le nouveau décret, aux étudiants porteurs d’idées de projets, aux personnes ayant des compétences et un savoir-faire dans leurs domaines d’activités, aux promoteurs performants de l’Agence nationale de gestion du Micro-crédit (ANGEM), aux promoteurs performants en activité exerçant dans la production de biens et services et aux agriculteurs et artisans.

Révision de l’apport financier personnel

Le projet de décret prévoit une révision des niveaux de l’apport personnel des promoteurs « pour tous les types de financement et unifie le taux de l’apport personnel pour la formule de financement triangulaire ». Il permet aussi la possibilité de refinancement des micro-entreprises en difficulté. Les jeunes promoteurs et les porteurs de projets peuvent également bénéficier de locaux dans des micro-zones à titre locatif.

Laisser un commentaire