Le chanteur Amine Chibane sort un clip en soutien à la liberté de la presse

0
Le chanteur Amine Chibane sort un clip en soutien à la liberté de la presse
Le chanteur Amine Chibane sort un clip en soutien à la liberté de la presse

Le chanteur Amine Chibane prête sa voix à la lutte pour la liberté de la presse. Son nouveau clip intitulé «سلطة رابعة» (Quatrième pouvoir), publié hier 04 septembre sur ses réseaux sociaux, dénonce les violations de la liberté de la presse et la liberté d’opinion.

«سلطة رابعة» a été réalisé en collaboration avec le comité de soutien à Khaled Drareni « سمعنا ». Chibane se joint au mouvement de solidarité avec le journaliste, en appelant à sa libération ainsi que tous les détenus d’opinion.

Écrite par le journaliste Salah Badis et chantée par Chibane, la chanson «سلطة رابعة », évoque, entre autre, les difficultés que rencontrent les journalistes dans l’exercice de leur métier.

« Toi le journaliste qui n’a pas de carte presse, toi qui n’as pas de loi qui te protège, toi qui es dans une cellule sans fenêtres, quand tu as parlé, on t’a fauché tes pieds », chante-t-il.


Les paroles chantées en rap, dénoncent aussi certaines pratiques dans le domaine de la presse notamment la « corruption et la propagande ».

Dans le clip, on voit des images du Hirak, l’enterrement de Kamel Fakhar, la mobilisation pour le journaliste Khaled Drareni , la manifestation des avocats pour une « justices libre et indépendante » et bien d’autres. Chibane rend ainsi hommage à toute les luttes qu’a connu l’Algérie depuis le 22 février.

Amine Chibane est un artistes qui a toujours exprimé clairement ses opinion à travers les paroles de ses chansons. Ce jeune chanteur considère son art comme « message doit être au diapason du peuple, de ses revendications et de ses rêves ».

Il y a quelque jours, Amine Chibane se solidarise avec le militant et poète Mohamed Tadjadit, en grève de la faim depuis quelques jours.

Article précédentBandes de quartiers: des peines de trois à vingt ans d’emprisonnement prévues
Article suivantFuites dans un pipeline de pétrole à El Oued: deux incendies déclarés, l’un « d’origine criminelle »

Laisser un commentaire