Allemagne: chômage partiel dans l’automobile par manque de puces

0
Des milliers de travailleurs du secteur automobile allemand seront au chômage partiel fin avril en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui freine les chaînes de production.

Des milliers de travailleurs du secteur automobile allemand seront au chômage partiel fin avril en raison de la pénurie mondiale de semi-conducteurs qui freine les chaînes de production.

Le groupe Daimler prévoit du chômage partiel sur deux de ses sites en Allemagne, à Brême (nord) et Rastatt (sud), à partir de vendredi et pour l’ensemble de la semaine prochaine, a indiqué mercredi à l’AFP une porte-parole du fabricant des Mercedes-Benz.

Près de 20.000 employés travaillent au total sur ces sites mais le chômage partiel ne concernera pas « les projets stratégiques et fonctions essentielles », comme l’entretien, précise la porte-parole.

Chômage et perturbations de production à cause de la pénurie des puces

Entre 8.000 et 9.000 personnes sont par ailleurs concernées par une réduction du temps de travail depuis lundi dans une usine de Volkswagen, à Emden (nord), selon le comité d’entreprise cité par la presse la semaine passée.

L’industrie automobile est touchée depuis plusieurs mois par une pénurie de semi-conducteurs, de minuscules pièces électroniques présentes dans un grand nombre de produits d’usage courant et dont la production a été fortement perturbée par la pandémie de Covid-19.

L’usine Stellantis de Rennes-La Janais en France, où travaillent environ 2.000 personnes, est aussi quasiment à l’arrêt cette semaine. Depuis le début de l’année, la pénurie freine la production de voitures également aux Etats-Unis ou au Brésil. « La situation est très volatile » et l’impact ne peut pas encore être estimé, note Daimler, qui « adapte son fonctionnement si nécessaire ».

Article précédentNoureddine Tounsi condamné à un an de prison ferme
Article suivantSOS Bab El Oued: les avocats de la défense apportent des précisions

Laisser un commentaire