« Algerian Export », une première plateforme dédiée aux exportateurs

1
La plateforme Algerian export
La plateforme Algerian export
Formation en marketing digital - Mojo CreaLab

Le cabinet de conseil en image de marque et d’accompagnement des entreprises sur leur stratégie business-développement à l’export, BG-ICC, a lancé hier 2 novembre, Algerian-export.com, la première plateforme d’annonces de produits pour les professionnels du commerce international, exportateurs, distributeurs, fabricants, grossistes, etc.

Algerian-export.com compte déjà plus de 200 produits en ligne toute catégorie confondue, elle tente d’apporter une réponse à un des talons d’Achille de l’économie algérienne: des produits, concurrentiels, qui n’arrivent pas à s’exporter. Racim Benghanem directeur général l’entreprise BG-ICC, et initiateur de la plateforme, cumule une expérience de plusieurs années dans le domaine de l’export. Auparavant il a lancé le «club export » au World Trade Center. Il a été chef de la délégation algérienne aux «Rencontres Africa ».

Racim Benghanem a lancé en 2018 son agence pour accompagner les entreprises algériennes dans leur développement à l’étranger. Cette plateforme vient donc couronner des années de collaboration avec les entreprises locales et étrangères.

«Algerian export est une nécessité aujourd’hui. Les entreprises algériennes produisent et dans plusieurs domaines mais elles manquent de visibilité car elles n’ont pas un réseau d’affaires important. Notre plateforme leur permettra d’exposer leurs produits et de les rendre visibles auprès des acheteurs potentiels sur le continent et à travers le monde.» souligne Racim Benghanem.

En se connectant sur la plateforme, le chef d’entreprise peut adhérer en remplissant un formulaire d’adhésion et choisir entre l’une des trois offres proposées: Business, Gold et Premium.

«Pour adhérer il faut être producteur ou exportateur. On leur propose trois paliers d’adhésion. L’offre business permet à l’adhérent de mettre en ligne trois (03) photos de produits à exposer, l’offre gold six (06) photos et l’offre premium dix-huit (18)photos de produits. Il y a également un moteur de recherche dans la plateforme qui permet une recherche par catégorie et secteur d’activité. Donc les produits de l’adhérent sont visibles dans son espace et dans la recherche effectuée par le potentiel client» explique Racim Benghanem.

«Algerian Export » répertorie 21 secteurs d’activités dont l’agroalimentaire, l’agriculture, l’agro-industrie, la sous-traitance industrie mécanique, le pharma, l’équipement chirurgical…

Il y a aussi les services, notamment le développement web et informatique. Les artistes et artisans peuvent également souscrire à la plateforme dans la catégorie « Art » pour vendre à des acheteurs étrangers leurs produits artistiques et artisanaux. Une rubrique sera prochainement ajoutée à la plateforme « Grandes manifestations internationales » auxquelles ils peuvent participer.

«Dans le cahier des charges de l’inscription, il faut absolument avoir  le responsable de l’export, comme ça si un potentiel client veut contacter une entreprise il est directement mis en relation avec la personne qui pourra le renseigner et l’orienter. Dans le cas où l’entreprise ne répond pas, on prend le relais pour faciliter la mise en relation» souligne Racim Benghanem.

Avant de mettre en ligne la plateforme, Racim Benghanem, a fait un travail de sensibilisation auprès des entreprises. Pour leur expliquer le fonctionnement de la plateforme mais aussi pour dire à ces potentiels exportateurs que la complexité n’est pas dans les démarches, le plus compliqué est d’avoir un réseau assez fort.

«L’avantage est que nous avons développé ces dernières années des connexions avec des chambres patronales, les chambres de commerce et autres institutions à travers le monde. Nous allons faire la promotion de notre plateforme à travers ces institutions et faire bénéficier les entreprises adhérentes de ce réseautage » ajoute Racim Benghanem. L’entreprise compte actuellement une centaine d’entreprises adhérentes, Racim Benghanem aspire à atteindre les 300 entreprises à la fin de l’année.

Article précédentGrippe saisonnière: la vaccination « impérative » pour les personnes à risque
Article suivantAttar: recul de 6% de la consommation nationale d’énergie durant les 9 premiers mois

1 commentaire

  1. كيف لي ان اعرض وانا مصدر اردت ان توضحو لي الامر جيدا فقط وبالتوفيق للجميع يارب

Laisser un commentaire