Alger et Ankara se concertent sur la crise politique en Tunisie

0
Alger et Ankara se concertent sur la crise politique en Tunisie

Le président Abdelmadjid Tebboune a reçu un appel téléphonique du président turc Recep Tayyip Erdogan pour aborder la situation en Tunisie.
Ce vendredi 30 juillet 2021, l’agence turque Anadolu a rapporté, citant la présidence turque, que Recep Tayyip Erdogan a, dans une communication téléphonique, évoqué avec son homologue « les derniers développements en Tunisie ».


« Les deux présidents ont abordé également les relations bilatérales et de questions régionales », est-il précisé.
L’agence algérienne APS a, de son côté, annoncé, mercredi 28 juillet au soir,  la communication téléphonique entre les deux chefs d’Etat, sans fournir de détails.
« La communication téléphonique a permis d’aborder l’état des relations bilatérales entre les deux pays et la situation qui prévaut dans la région », a précisé l’APS, citant un communiqué de la Présidence de la République.


Ankara critique à l’égard des décisions de Kais Saied

Ankara, pour rappel, a dénoncé les décisions prises du président Kais Saied le 25 juillet 2021 relative au gel de l’action du Parlement, dominé par le parti islamiste Ennahdha, et le limogeage du Premier ministre Hicham Mechichi.
 “Nous sommes profondément préoccupés par la suspension des activités du Parlement en Tunisie qui représente la volonté du peuple. La Tunisie était un pays exemplaire quant au processus démocratique entamé suivant les attentes du peuple”, a soutenu le ministère des Affaires étrangères turc dans un communiqué souhaitant « un retour rapide à la légitimité ».


L’Algérie n’a pas commenté les décisions de Kais Saied. Le chef d’Etat tunisien a contacté par téléphone le président Tebboune, le lendemain de ces décisions. Et, le 27 juillet, le ministre algérien des Affaires étrangères et de la communauté nationale à l’étranger Ramtane Lamamra a été reçu au Palais de Carthage par Kais Saied

« J’ai transmis au président Kais une lettre de son frère le président Abdelmadjid Tebboune. Une lettre de fraternité et d’amitié qui traduit l’excellence des relations entre les deux pays frères», a déclaré le chef de la diplomatie algérienne au sortir de l’audience au Palais de Carthage.


Alger considère ses relations avec Ankara comme excellentes

Alger et Ankara se concertent régulièrement sur la situation en Libye et au Sahel. Les deux capitales sont hostiles à l’action menée par Khalifa Haftar, autoproclamé chef de l’armée libyenne, soutenu par les Emirats arabes unis et des pays européens. 
En juin 2021, lors d’une interview à l’hebdomadaire français Le Point, le président Tebboune a qualifié d’excellentes les relations avec la Turquie. « Un pays qui investit en Algérie sans contrepartie politique », a-t-il noté.


Anadolu a rappelé que l’Algérie figurent parmi les principaux partenaires de la Turquie en Afrique avec volume d’échanges commerciaux dépassant les 4 milliards de dollars.

Article précédentCoronavirus: 1203 nouveaux malades et 35 décès en Algérie
Article suivantMohammed VI : « Je peux rassurer nos frères Algériens que le mal et les problèmes ne viendront jamais du Maroc »

Laisser un commentaire