Air Algérie n’augmentera pas le prix de ses billets

2
Air Algérie n'augmentera pas le prix de ses billets
Air Algérie n'augmentera pas le prix de ses billets

Avec la reprise des vols domestiques, prévue à partir du dimanche 6 décembre 2020, Air Algérie envisage, selon des sources informées, de maintenir les mêmes prix des billets. La cessation d’activités pendant neuf mois n’amène pas la compagnie nationale à revoir les tarifs de ses prestations.

Pour les billets déjà achetés et non consommés, les passagers peuvent les re-valider auprès des agences commerciales d’Air Algérie sans coûts supplémentaires. Il en sera de même pour les billets des vols internationaux après la reprise des liaisons aériennes.

L’achat des billets pourra se faire à travers le site électronique d’Air Algérie avec la carte CIB ou Edhahabia d’Algérie Poste. Les passagers peuvent aussi acheter les billets au niveau des agences de voyages agréées par Air Algérie ou à travers la nouvelle application de la compagnie nationale sur smartphones (Android et IOS).

50 % des vols assurés dans le Nord du pays

Concernant les vols intérieurs, les dessertes seront assurées à 100 % de et vers les aéroports du Sud du pays dont Béchar, Adrar, Timimoun, Biskra, In Salah, Tamanrasset, Ghardaïa, Djanet, Hassi Messaoud et Ouargla. Au Nord du pays, tous les aéroports seront ouverts. En application des décisions du gouvernement, Air Algérie assurera 50 % des vols.

« Les 50 % concernent le nombre des vols, pas les aéroports. », précise-t-on. On indique que le nombre des vols va augmenter au fur et à mesure avec la condition que le protocole sanitaire relatif à la prévention contre la Covid-19 soit scrupuleusement respecté dans les aéroports et dans les avions.

Le ministère des Transports a menacé de procéder à la fermeture des aéroports qui ne respectent pas les mesures de précaution sanitaires. Les vols de rapatriement de et vers l’Algérie reprendront également le dimanche 6 décembre 2020, selon un programme de vols qui sera communiqué ultérieurement par Air Algérie, après accord des pouvoirs publics

2 Commentaires

Laisser un commentaire