L'Assemblée générale de l'ONU a adopté, le 11 décembre une résolution, sans vote, appuyant la solution garantissant au peuple sahraoui son droit à l'autodétermination.

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté, le 11 décembre une résolution, sans vote, appuyant la solution garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination.

Dans cette résolution, l’Assemblée générale réaffirme son appuie au processus de négociation en vue de « parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable qui permette l’autodétermination du peuple du Sahara occidental« .

Réaffirmant « la responsabilité de l’Organisation des Nations unies à l’égard du peuple du Sahara occidental », l’Assemblée générale de l’ONU se félicite « des efforts déployés par le secrétaire général et son ancien envoyé personnel pour trouver au différend une solution politique qui soit mutuellement acceptable et assure l’autodétermination du peuple du Sahara occidental ».

L’Assemblée générale prie, à cette occasion, le Comité spécial chargé d’étudier la situation en ce qui concerne l’application de la Déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux de continuer à suivre la situation au Sahara occidental et de lui présenter un rapport sur la question à la soixante-seizième session de l’assemblée.

Elle invite également le secrétaire général à lui présenter, à sa soixante-seizième session, un rapport sur la présente résolution. L’Assemblée générale rappelle, dans ce contexte, « le droit inaliénable de tous les peuples à l’autodétermination et à l’indépendance, conformément aux principes énoncés dans la Charte des Nations unies et dans sa résolution 1514 (XV) du 15 décembre 1960 et d’autres résolutions qu’elle a adoptées ». « Considérant que toutes les formules possibles d’autodétermination des territoires sont valables dès lors qu’elles correspondent aux voeux librement exprimés des peuples concernés et qu’elles sont conformes aux principes clairement définis dans ses résolutions 1514 (XV) et 1541 (XV) du 15 décembre 1960 et d’autres résolutions qu’elle a adoptées », souligne la même source.

Cette résolution intervient au lendemain de l’annonce, par le président américain sortant, Donald Trump, de la reconnaissance par les Etats-unis de la « souveraineté marocaine » sur le territoire du Sahara occidental.

Article précédentCoronavirus: 517 nouveaux cas, 9 décès en 24h
Article suivantArts visuels: Mohamed Chafa Ouzzani expose à Dar Abdellatif à Alger

Laisser un commentaire