Le chef de l’Africom à Alger : l’Algérie « un partenaire fiable » dans la sécurité régionale

0
Le chef de l'Africom à Alger : l'Algérie
Le chef de l'Africom à Alger : l'Algérie "un partenaire fiable" dans la sécurité régionale
Google Actualites 24H Algerie

Le général Stephen J. Townsend, chef du Commandement des États-Unis pour l’Afrique (Africom), était en visite, mercredi 23 septembre, à Alger, la première d’un haut responsable de l’Africom depuis 2018. « L’Algérie est un partenaire engagé dans la lutte contre le terrorisme. Affaiblir les organisations extrémistes violentes, les activités malveillantes et renforcer la stabilité régionale est une nécessité mutuelle », a déclaré général Townsend, après avoir été reçu par le président Abdelmadjid Tebboune à El Mouradia.

« Nous avons beaucoup à apprendre et à partager les uns avec les autres. Renforcer cette relation est très important pour nous », a-t-il ajouté. L’Algérie est, selon lui, un « partenaire fiable et fort ». « Nous sommes convaincus que l’Algérie peut jouer un rôle très important pour assurer la sécurité et la paix dans toute la région », a souligné le chef de l’Africom.

L’affaiblissement du rôle des organisations extrémistes violentes, comme les groupes fédérés par Al Qaïda, dans la région sahelo-saharienne a été abordé lors des discussions. La situation au Mali et en Libye et la sécurité régionale étaient également au menu des discussions du général Townsend à Alger où il a été reçu aussi par le ministre des Affaires étrangères, Sabri Boukadoum et par le général de corps d’armée, Said Chengriha, chef d’état-major de l’ANP.

Selon un communiqué du ministère de la Défense nationale, les discussions entre les deux parties ont porté sur l’état de la coopération militaire entre l’Algérie et les États-Unis.

« Poursuivre la lutte contre le terrorisme »

« L’Algérie et les États-Unis d’Amérique disposent d’un potentiel important pour renforcer leur partenariat à travers les différents mécanismes, fondés sur la transparence, la franchise et des intérêts partagés. Grâce à une forte mobilisation nationale, à sa tête l’Armée nationale populaire, l’Algérie a pu vaincre, à terme, par un combat acharné et sans répit, le terrorisme auquel elle a dû faire face depuis les années 90 et ce, au prix d’énormes sacrifices », a déclaré le Général Chengriha.

Selon lui, la nuisance terroriste en Algérie a été réduite « à sa plus simple expression ». « Nous sommes déterminés à poursuivre la lutte contre le terrorisme jusqu’à son éradication totaleL’Algérie a pu vaincre le terrorisme seule et sans aucune aide étrangère, quelle qu’elle soit et ce, grâce à la détermination, l’abnégation de ses forces armées et l’étroite coopération entre les différents services de sécurité, ainsi que les grandes convictions de son peuple », a soutenu le chef d’état-major de l’ANP.

Le général Townsend a souhaité, pour sa part, l’élargissement du domaine de coopération avec l’Algérie à « d’autres domaines », sans préciser lesquels. Il a qualifié la relation Algérie- Africom de bonne. Selon un communiqué de l’ambassade des États Unis à Alger, le général Townsend a félicité le président Tebboune suite au « succès des élections présidentielles en Algérie et son élection à la présidence ».

Le prédécesseur du général Townsend, le général Thomas D.Waldhauser était venu en Algérie en avril 2018 pour, entre autres, « explorer avec l’Algérie les futures activités de coopération en matière de sécurité ». Opérationnel depuis 2008, l’Africom, basé provisoirement à Stuttgart en Allemagne, a pour mission la coordination des activités militaires et sécuritaires des États- Unis en Afrique à l’exception de l’Egypte. 

Article précédentEnseignement moyen: un taux de passage au lycée de 90.61%
Article suivantMontage automobile: 15 ans de prison requis contre Ouyahia et Oulmi, 10 ans contre Yousfi

Laisser un commentaire