Abderrahmane Hamzaoui nommé président de l’Observatoire national de la société civile

1
Abderrahmane Hamzaoui nommé président de l'Observatoire national de la société civile

Abderrahmane Hamzaoui est désigné président de l’Observatoire national de la société civile.


Selon un communiqué de la Présidence de la République, publié ce mardi 14 septembre, le chef de l’Etat a signé un décret en vertu duquel il a nommé Abderrahmane Hamzaoui en qualité de président de l’Observatoire national de la société civile.
Cet observatoire a été crée après la révision de la Constitution, adoptée par référendum le 1 novembre 2020.


« L’Observatoire national de la société civile est un organe consultatif placé auprès du président de la République.

L’Observatoire émet des avis et recommandations relatives aux préoccupations de la société civile. L’Observatoire contribue à la promotion des valeurs nationales et la pratique démocratique et citoyenne et participe avec les autres institutions à la réalisation des objectifs de développement national. Le président de la République fixe la composition et les autres attributions de l’Observatoire », est-il stipulé dans l’article  213 de la Constitution.


« Valeurs de nationalisme »


Dans l’article 10 de la même Constitution, il est précisé que l’Etat veille à promouvoir le rôle de la société civile « en vue de sa participation à la gestion des affaires publiques ».


D’autres nouvelles institutions sont prévues dans la Constitution de 2020. Il s’agit, entre autres, du Conseil supérieur de la jeunesse et de l’Académie algérienne des sciences et technologies.

Abderrahmane Hamzaoui commandant des Scouts musulmans


Abderrahmane Hamzaoui  est commandant des Scouts musulmans algériens (SMA) depuis le 12ème congrès du mouvement tenu à Tipaza le 13 juin 2019. Il a remplacé Mohamed Boualleg.


Originaire de Batna, Abderrahmane Hamzaoui  milite au sein des SMA depuis plusieurs années.


En juin 2021, il a mené une campagne pour la participation aux élections législatives.


Abderrahmane Hamzaoui  a salué, en mai 2021, la décision du président Abdelmadjid Tebboune d’instituer le 27 mai « Journée nationale des SMA », une date qui coïncide avec la mort de Mohamed Bouras, considéré comme le père fondateur du scoutisme algérien.


Pour Abderrahmane Hamzaoui, les SMA doivent demeurer « une école défendant les valeurs authentiques de nationalisme et de citoyenneté ».

Article précédentCovid-19 en Algérie: 227 nouvelles contaminations et 18 décès ces dernières 24 heures
Article suivantLe russe Wagner au Mali : Paris s’inquiète et menace

1 commentaire

  1. SMA ,scouts musulmans Algériens , reste une organisation nationale a une vocation d’éducation conforme aux principes de l’Organisation mondiale du mouvement scout dont elle est membre depuis 1963. Elle se réfère aux principes de l’Islam et à un certain patriotisme, à la recherche de la paix et de la fraternité.
    Elle est dirigée par un conseil national de 125 membres élus, dont le mandat dure quatre ans, et un conseil d’administration élu par le Congrès, avec 21 secrétaires nationaux. Le financement vient en partie de l’État.
    Une organisation nationale ?, alors que notre région ( kabylie) reste orpheline de cette organisation qui puisse canaliser ces milliers d’adolescents qui ne demandent qu’a participer au développement du pays , non ! dirons certains pour lesquels cette région reste un foyer de terroristes . Qu’ils se detrompent car le regretté Boubrit Mokrane dit Rabah assura fièrement le flambeau des “Kechafas” pour créer en janvier 1938 le premier groupe scout de Kabylie, en l’occurrence El Hillal de Tizi-Ouzou, sans oublier tous les anciens scouts de la belle époque tels que Hadj Salah Mekacher, Ali Benslama, Mohamed Attaf, Mohamed Zenboudji et Moh Arezki Benyahi pour ne citer que ceux-là . Par la suite une déviation , probablement voulue , vient effacer toute dette dynamique sans que cette direction centrale à sa tête Mr Hamzaoui ne vienne corriger cette devance.

Laisser un commentaire