5 conseils pour passer un ramadhan en forme

0
Fatigue, somnolence, manque de sommeil, de concentration... Ramadhan rime souvent avec longues soirées et manque de sommeil. Pourtant, il est possible de profiter de l’ambiance ramadanesque sans pour autant payer l’addition pendant la journée

Fatigue, somnolence, manque de sommeil, de concentration… Ramadhan rime souvent avec longues soirées et manque de sommeil. Pourtant, il est possible de profiter de l’ambiance ramadanesque sans pour autant payer l’addition pendant la journée. Voici 5 conseils pour en finir avec les coups de pompe et vivre le mois sacré en toute sérénité. 

1 – Planifiez vos heures de repas 

Cela peut sembler simple à dire, mais en réalité, respecter des horaires de repas tous les jours s’avère plus difficile à appliquer durant le mois sacré. Evitez donc de trop manger à la rupture du jeûne. Gardez plutôt une assiette de côté avec toutes les bonnes choses que vous pourrez grignoter au fur et à mesure. Gare au excès et arrêtez de manger une heure avant d’aller au lit!

Pour le shour, préparez un petit plateau composé d’aliments sains. La clé est de maintenir 2 repas équilibrés par jour: shour et ftour et une collation de petites gâteries buccales entre es deux.

2 – Évitez les excitants dès le ftour

Les médecins déconseillent la rupture du jeûne avec une tasse de café. Une très mauvaise idée, affirme-t-on. Si vous êtes accro à la caféine ou au thé, évitez autant que possible de les consommer dès la rupture du jeûne. Le shour est, en revanche, le meilleur moment pour prendre son petit noir ou son shop de thé sans risquer de faire nuit blanche. 

3 – Hydratez-vous intelligemment

Faites attention aux quantités d’eau et de liquide que vous prenez. qu’il fasse chaud, bon ou froid, la déshydratation est un risque réel qui met le corps à rude épreuve. Veillez à boire en grande quantité, dès la rupture du jeûne, idéalement de l’eau et des jus faits maison composés de fruits mais aussi de légumes. Inclure au moins un légume à vos jus de fruits pour en tirer les meilleurs bénéfices. Les plus conseillés, pour leur goût et leurs vitamines, sont les concombres, les pousses d’épinards, les carottes ou encore la betterave.

4 – Trouver votre rythme (et gardez-le!)

Votre corps a du mal à s’adapter à tous ces changements imposés durant le ramadhan notamment si vous vous couchez chaque jour à une heure différente. Sa réaction? Vous êtes épuisé à longueur de journée. Alors fixez-vous une heure de coucher régulière et adaptée à votre rythme de travail pour donner à votre métabolisme un repère à suivre tout au long du mois. Vous serez plus dynamique pendant la journée, et moins sujets à l’épuisement. Quelle que soit le nombre d’heures de sommeil que vous réussirez à dégager, votre corps saura s’y habituer.

5 – Ménagez-vous! 

Évitez de marcher sous le soleil, de sortir durant les heures les plus tempérées de la journées, ou de vous soumettre à une activité physique trop intense comparée à votre rythme habituel. Prévoyez plutôt des micro-siestes de 20 minutes ou des siestes de 1h30 pour recharger vos batteries. L’idée est de reposer son corps sans le plonger dans un sommeil profond. Faire du sport est également préconisé pendant le jeûne mais sans excès. Limitez l’effort physique à 45 minutes, avec un rythme modéré pour ménager le corps déjà soumis à rude épreuve

Article précédentA Beyrouth, la reconstruction du port attise les convoitises internationales
Article suivantNouvelle secousse tellurique de 3,2 degrés à Béjaïa

Laisser un commentaire